Recevant seulement cinq représentations cette saison, l'opéra de Gluck était chanté en allemand dans une version et une traduction de Richard Strauss sous le titre de Iphigenie auf Tauris[5]. Thoas, qui craint que les deux étrangers soient des aventuriers faisant croire à Iphigénie qu'ils sont de sa famille, demande à Oreste de prouver qu'il est bien le fils d'Agamemnon. Il souhaite cependant que sa sœur Électre soit aussi là, afin de rompre la malédiction des Tantalides. Iphigénie est devenue prêtresse de Diane en Tauride, et elle préside aux sacrifices humains en faveur de la déesse. Je vais les envoyer ici : tu sais quel est ton ministère[5]. Thoas donne ses ordres pour les rechercher et les capturer. Oreste et Pylade sont enchaînés en attendant d'être mis à mort. Comme elle rêve toujours de rentrer un jour en Grèce, elle rejette les vœux de celui-ci, qui, dans son dépit, rétablit l'usage des sacrifices humains. Iphigénie se présente devant lui. Clytemnestre, mère d'Iphigénie et femme d'Agamemnon, croyant que celui-ci a sacrifié sa fille pour permettre son départ pour Troie, le tue à son retour de guerre. Apollodore, Épitome [détail des éditions] [lire en ligne] (II, 16 ; III, 22). Il commence par un air d'Iphigénie (« D'une image, hélas ! Thoas lui demande d'expliquer clairement pourquoi elle diffère le sacrifice. Restée seule, Iphigénie invoque Diane, lui demandant qu'elle lui épargne ces sacrifices. Il est confiant dans l'oracle d'Apollon à Delphes qui leur a demandé de ramener « sa sœur » en Grèce, comprenant qu'il s'agit de la statue de Diane, déesse sœur jumelle d'Apollon. Retrouvez Iphigenie Auf Tauris et des millions de livres en stock sur Amazon.fr. Arcas part avertir le roi des intentions d'Iphigénie. Ils risquent non seulement d'être sacrifiés, mais Oreste, rongé par le remords du meurtre de sa mère, n'aspire qu'à la mort. Elle parvient à guérir son frère, mais il lui reste une dernière tâche à accomplir : triompher d'elle-même. Une telle conception est essentiellement le fruit de la civilisation germanique du XVIIIe siècle, et est bien au-dessus de la vision d'un poète grec de l'antiquité[24]. Pendant l'année 1780 et une partie de 1781, Goethe remanie la première version, pour donner plus d'harmonie au langage, tout en conservant la prose. Au moment de sacrifier Oreste, Iphigénie est prise entre son devoir et la répugnance qu'il lui inspire. Surgissent alors les Euménides qui l'entourent et dansent autour de lui un ballet-pantomime terrifiant. » puis les prêtresses de Diane entonnent le chœur « Chaste fille de Latone », repris de Philémon et Baucis et dont la musique accompagne désormais un cantique dans la liturgie anglicane. C'est ainsi qu'Agamemnon, généralissime et petit-fils de Tantale, offre sa fille aînée, Iphigénie, en sacrifice à la déesse Diane, afin d'obtenir des vents favorables pour la traversée d'Aulis à Troie, où il veut porter la guerre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le 28 à Weimar, la pièce est terminée, et elle est lue dès le lendemain à la cour. Elle chante un air « Je t'implore et je tremble, ô déesse implacable ! Rapidement, toutefois, ce ballet fut supprimé. Les répétitions de l'opéra de Gluck furent suivies avec passion.

Le drame ne commence vraiment qu'à l'acte II, lorsque Oreste et Pylade débarquent. Achetez neuf ou d'occasion Il demande à Thoas de se laisser aller à des sentiments de paix, en reconnaissance des bienfaits que sa sœur lui a apportés. iPhiGéNie permet la création et la modification des traces et des routes. Oreste lui raconte le meurtre de Clytemnestre, qu'Électre l'avait encouragé à commettre, et il lui révèle sa véritable identité, parce qu'il ne supporte pas les souffrances d'Iphigénie après cette nouvelle : Oreste — Que la vérité soit faite entre nous : je suis Oreste. Thoas n'abandonne pas, mais Iphigénie se réclame désormais de Diane. Dès le départ, il diverge de la version d'Euripide. Elle se souvient alors du chant des Parques, que celles-ci entonnèrent au moment de la chute de Tantale. Goethe wrote the first version of his play in six weeks, and it was first performed on April 6, 1779, in prose form. Les Scythes exécutent alors un chœur accompagné d'une danse barbare (« Il nous fallait du sang pour expier nos crimes... »), dont la couleur sombre et sauvage est superbement rendue par un rythme saccadé et une puissante orchestration avec cymbales, tambourins, triangle et petites flûtes. Iphigénie lui confesse sa nostalgie. Arcas vient lui dire que le peuple et le roi attendent le sacrifice. C'est une tragédie austère, dépourvue d'amour, bien faite pour incarner l'idéal sévère de Gluck, celui de la tragédie grecque mise en musique. Goethe s'est réservé le rôle d'Oreste, celui d'Iphigénie est joué par Corona Schröter, tandis que Karl Ludwig von Knebel, tuteur du prince Constantin, tient le rôle du roi Thoas. Une table des matières dynamique permet d'accéder directement aux différentes sections. Thoas lui répond de ne rien faire pour l'instant et d'attendre ses ordres. Iphigenie auf Tauris Iphigenie als Vorbild "reiner Menschichkeit" ? Mais il décide de rester pour sauver Oreste : l'acte se conclut sur l'air par lequel il implore les dieux de lui porter assistance (« Divinité des grandes âmes »). Pour tenter d'échapper au destin imminent de devenir à son tour victime d'une vengeance, il s'enfuit. Ce dernier répond que, malgré son âge, il est prêt à se mesurer avec lui. Ce prince, amoureux d'Iphigénie, la demande en mariage. Arcas arrive pour indiquer que les Scythes se sont emparés du navire et qu'ils n'attendent qu'un ordre de leur roi pour y mettre le feu. Quellen das in höhere Ordnungen eingebettet ist göttliche Instanzen Pylades vertritt als Ratgeber Interessen des Chez Euripide, Minerve apparaît dans les cieux, annonçant que les dieux désirent qu'Iphigénie, son frère et son ami s'en aillent en paix. Apprenant qu'ils sont Grecs, Iphigénie les interroge avant le sacrifice, et ils finissent ainsi par découvrir qu'ils sont frère et sœur. ». Iphigénie se lamente d'avoir à sauver son frère, son ami et elle-même au prix du vol de la statue de la déesse et d'une imposture envers le roi, à qui elle doit la vie. Ils ne se reconnaissent pas, car, à Aulis, près de quinze ans auparavant, Oreste n'était qu'un tout jeune enfant. Dans cette presqu'île sauvage habitée par les Scythes, le culte de Diane était cruel, car on y immolait tous les étrangers arrivant sur ces côtes. Iphigénie évoque ensuite le cauchemar qu'elle a fait pendant la nuit (« Cette nuit j'ai revu le palais de mon père... ») : elle a vu son père Agamemnon assassiné par sa mère Clytemnestre, et s'est vue tuer son frère Oreste. Oreste et Électre, respectivement frère et sœur d'Iphigénie, tuent leur mère pour venger leur père. Mais Pylade lui apprend aussi l’assassinat d’Agamemnon par sa femme Clytemnestre et son amant Égisthe. Mais, peu après, il apprit que Gluck avait presque terminé son Iphigénie qui ne tarderait pas à être jouée. Puis l'orage s'apaise brusquement tandis qu'Iphigénie entame le récitatif : « Le calme reparaît, mais au fond de mon cœur, Hélas ! Act I Scene 1: Introduction: O helft, grosse Gotter, uns allen! » L'agitation de l'orchestre figure cette agitation intérieure, selon u… En mars, il reprend l'écriture, se déplaçant de château en château avec toujours son manuscrit avec lui, car il l'a promis pour Pâques à la troupe d'amateurs de la cour ducale. Il teste leur omniscience en leur offrant en guise de repas son propre fils, Pélops. Pour se venger, Tantale invite à son tour les dieux à un banquet. Pylade leur rappelle que le temps presse dans cette dangereuse situation et les incite à une décision rapide. Comme il pense que sa sœur, Iphigénie, est morte, Oreste suppose que l'oracle parlait de Diane, la sœur jumelle d'Apollon. Iphigénie, qui avait su estomper peu à peu dans le pays la barbarie humaine, se trouve alors confrontée à la barbarie divine. Les dieux savent tout de suite qu'il s'agit de chair humaine, et, offusqués, ils exilent Tantale dans le Tartare, le condamnant à un triple supplice éternel. La distribution était particulièrement brillante : Le Vasseur était une Iphigénie hors pair, la tessiture aiguë de Larrivée convenait parfaitement au rôle difficile d'Oreste, Legros prêtait son admirable voix de haute-contre à Pylade, tandis que Moreau incarnait Thoas. Oreste lui donne les raisons de leur voyage, et elle décide de les aider et de fuir avec eux en Grèce. Zu seinem Repertoire zählen Partien wie Marcello (La bohème), Guglielmo (Così fan tutte), Wolfram (Tannhäuser), Harlekin (Ariadne auf Naxos), Oreste (Iphigénie en Tauride), Dandini (La Cenerentola), Almaviva (Le nozze di Figaro) sowie die Titelpartien in Debussys Pelléas et Mélisande, in Monteverdis Orfeo und Il ritorno d’Ulisse in patria sowie in Thomas’ Hamlet. Elle lui répond que la déesse lui donne un délai pour qu'il réfléchisse avant de commettre une action inhumaine et cruelle. (Iphigénia en Tauride). Thoas, qui a eu vent de la fuite de Pylade, arrive pour s'assurer de l'exécution du sacrifice. La dernière modification de cette page a été faite le 4 mai 2020 à 20:30. Iphigénie entre, et Oreste, halluciné, la prend pour Clytemnestre. Elle lui rappelle qu'elle-même avait été placée sur un autel pour être sacrifiée, et que la déesse ne l'avait pas voulu et l'avait enlevée. Elle revêt entièrement le rôle de prêtresse. Une coïncidence assez étrange fait que Goethe met cet ouvrage en chantier au moment même où, sans qu'il le sache, Gluck fait répéter à Paris son opéra Iphigénie en Tauride. Mais un scrupule l'arrête ; elle se reproche de tromper Thoas, qui l'a toujours traitée généreusement[1]. Devismes le lui promit et Piccinni se mit au travail. Il va falloir porter la statue de la déesse jusqu'à la mer pour la purifier. Elle lui dit que, fille d'Agamemnon, elle fait partie des descendants de Tantale qu'une malédiction condamne à s’entre-tuer. Elle permet aussi le suivi d'une trace ou d'une route. Elle enjoint à sa fille de quitter le camp et à renoncer à se marier avec l'infidèle Achille. Act I Scene 1: Die Ruhe kehrt zuruck (Iphigenie, 2 Women Priests) 00:03:47 3. Tandis que tout le monde pense qu'Iphigénie est morte, Diane la transporte dans les airs jusqu'en Tauride. La scène représente un bois sacré : au fond, le temple de Diane ; dans le lointain, la mer farouche. Iphigénie en Tauride est une tragédie lyrique en quatre actes de Christoph Willibald Gluck sur un livret de Nicolas-François Guillard[2], représentée pour la première fois à l'Académie royale de musique (Paris) le 18 mai 1779[2]. Au lieu de terminer l'acte sur ce sommet musical, Gluck introduit la reprise d'un chœur de son Iphigénie en Aulide, « Que de grâce, que d'attraits ». Scène IV Clytemnestre parait. Iphigénie lui dit qu'elle a des scrupules à dépouiller le roi, qui a été un second père pour elle, de la statue de Diane. Iphigénie ne revint pas au Metropolitan Opera avant 2007. Comme Oreste sort définitivement de sa vision, il serre Iphigénie dans ses bras, remercie les dieux et manifeste sa nouvelle énergie. Elle explique à Thoas que les prisonniers ne sont plus dans le temple, et qu'ils s'apprêtent à fuir à bord de leur navire. Noté /5. Parmi les imitateurs d'Euripide, on peut citer : Personne jusque-là n'avait vu dans ce sujet ce que Goethe allait y mettre, l'éloge ingénieusement discret de la bonté et de l'influence féminines. Grâce à la correspondance de Goethe avec madame de Stein, on peut suivre pas à pas l'élaboration de sa tragédie. Le chef d'orchestre Louis Langrée fit ses débuts avec la première, le 27 novembre, d'une série de huit représentations. Par ces aveux, elle remet leur sort entre les mains de Thoas. Puis l'orage s'apaise brusquement tandis qu'Iphigénie entame le récitatif : « Le calme reparaît, mais au fond de mon cœur, Hélas ! Le public parisien réclama un ballet final. Le roi de ce peuple farouche ne rêve plus que de mariage et de famille. Dubreuil envoya alors son livret au directeur de l'Opéra, Anne-Pierre-Jacques Devismes, qui le confia au rival de Gluck, Piccinni, en lui disant qu'il souhaitait acclimater en France l'usage italien de confier le même sujet à deux compositeurs. Terrifiée, Iphigénie chante une grande aria da capo : « Ô malheureuse Iphigénie ! » lâche finalement Thoas (vers 2151). Goethe écrit la première version de cette tragédie en prose en six semaines, et elle est jouée pour la première fois le 6 avril 1779. Oreste a la soi-disant vision d’Hadès. A line drawing of the Internet Archive headquarters building façade. Sa seule présence apaise et élève l'âme rude et passionnée du roi, le décidant à abolir le rite barbare des sacrifices humains. Iphigénie tente de les dissuader de se battre, disant qu'elle est sûre qu'il s'agit d'Oreste à la marque particulière qu'il a à la main et a une cicatrice au front. l'orage habite encore. Goethe 1827 an den Schauspieler Krüger in ein Widmungsexemplar der "Iphigenie" : Hauptmotiv der Iphigenie weil der Fluch durch ihren guten Charakter gebrochen wurde. À cinq reprises, elles répètent : « Il a tué sa mère », dans la lugubre tonalité de ré mineur. Quelle qu'elle soit, il est certain qu'elle a connu le roi, et que c'est le rejeton d'une illustre famille amené ici en esclavage pour notre bonheur[7]. …drama Iphigenie auf Tauris (1779–87; Iphigenie in Tauris), which reflects his reading of the great Greek dramas, specifically of Euripides’ Iphigeneia en Taurois. Iphigénie le questionne à propos de la Grèce, il lui raconte la chute de Troie et la perte de plusieurs héros grecs. Créée à Paris, à l'Académie Royale de Musique le 18 mai 1779, elle revient à Paris en 1829 pour une 408e représentation déjà[3]. La pièce est encore en prose. iPhiGéNie permet l'enregistrement et l'affichage de traces et le positionnement de repères sur la carte. Puis Iphigénie et Pylade l’abordent pour le guérir. Le 22 janvier 1779, il écrit les premières scènes, mais il est obligé d'abandonner son travail d'écriture en février, car il doit parcourir la Thuringe à cheval pour remplir ses fonctions d'agent voyer et de capitaine recruteur du duché. Gliederung Orest I. Inhaltsübersicht II. Le résultat est un ouvrage extrêmement équilibré : une puissante « symphonie » - qui n'est pas une ouverture car elle fait déjà partie du premier acte - qui décrit (avec indications précises de la main du compositeur) une violente tempête, sorte de poème symphonique avant la lettre, et quatre actes de durée sensiblement égale pour un ensemble d'approximativement deux heures. Les prêtresses de Diane défendent Oreste. La question de savoir s'il s'agit d'une simple facilité ou bien d'un véritable rappel de thème est ouverte. Jahrhunderts. La représentation du 8 décembre a été diffusée en direct sur les radios du monde entier. 1er juin 1957, reprise de l'édition italienne de Da Ponte (abrégée) au Théâtre alla Scala de Milan, direction de Nino Sanzogno, mise en scene de Luchino Visconti, avec Maria Callas dans le rôle-titre. Oreste répond que le vol de la statue n'est plus nécessaire. Elle va tenter avec douceur et persévérance de guérir son frère, et le combat entre le tendre dévouement de la sœur et l'inconsolable tristesse du frère occupe les second et troisième actes[23]. Sans doute influencé par les titres des auteurs français et italiens qui l'ont précédé sur ce thème, Goethe a choisi pour son œuvre la forme latine du titre, Iphigénie en Tauride, la Tauride étant un pays imaginaire, alors que le titre original d'Euripide signifie Iphigénie chez les Tauri, une peuplade scythe établie à l'époque en Crimée. Diane apparaît qui pardonne à Oreste le meurtre de sa mère, l'invite à retourner à Mycènes pour y succéder à Agamemnon et enjoint aux Scythes de rendre aux Grecs sa statue, objet initial du voyage d'Oreste et Pylade. He rewrote it in 1781, again in prose, … On amène deux étrangers que la tempête a jetés sur le rivage (il s'agit d'Oreste et de Pylade). Il emporte avec lui les manuscrits d'Iphigénie et de Torquato Tasso, qu'il va reprendre aux bords du lac de Garde, à Vérone, à Venise et à Bologne. Il ressent pour son ami de sincères regrets de l'avoir entraîné là. Ses récits renforcent son mal du pays et elle espère revoir bientôt son père, Agamemnon. Iphigénie ne comprend pas l'attitude évasive de son père. On ne sait pas précisément quand il décide de mettre son texte en vers, mais lors de son séjour à Karlsbad pendant l'été 1786, il y travaille, désirant peut-être que cette version rimée soit prête pour l'édition générale de ses ouvrages. Iphigenie auf Tauris. Frontispice de la première édition imprimée de la partition, Ce chanteur n'est généralement cité par les sources que de son nom de famille; l'Almanach de Gherardo Casaglia seulement rapporte aussi bien un prénom prétendu de « Jean-Pierre » (, International Music Score Library Project, première édition imprimée de la partition d'orchestre (1779), Liste des œuvres de Christoph Willibald Gluck, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Iphigénie_en_Tauride_(Gluck)&oldid=170442882, Opéra s'inspirant de la mythologie gréco-romaine, Page pointant vers des bases relatives à la musique, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Oreste, son frère, roi d'Argos et de Mycènes, Prêtresses, Scythes, gardes de Thoas, Euménides et démons, Grecs à la suite de Pylade (. Resté seul, Thoas regrette sa bonté passée envers Iphigénie, et il est furieux qu'elle use de ruse et de fourberie pour s'enfuir. Il n'est même plus besoin de ramener la statue de Diane avec eux, car Oreste comprend alors que c'est de sa propre sœur, qu'il croyait morte, que parlait l'oracle d'Apollon pythien. Enfin, le 6 avril 1779, elle est jouée pour la première fois devant le duc Charles-Auguste. » Un jeune architecte nommé Claude Philibert Coquéau publia une brochure intitulée Entretiens sur l'état actuel de l'Opéra de Paris, où l'on soupçonna la griffe de Marmontel, Saint-Lambert et Morellet, et dans laquelle Gluck était attaqué. Mais le refus d'Iphigénie de se marier avec lui donne à celui-ci le prétexte du rétablissement des sacrifices humains, ce qui permet de revenir à la version d'Euripide. Dans ce sens, il joue le rôle de Méphistophélès de Faust[25]. Oreste obéit. En définitive, l'opéra de Piccinni ne fut joué que quelques années plus tard. Musicalement, l'acte III est le moins intéressant de la partition. Iphigenia in Tauris is a reworking by Johann Wolfgang von Goethe of the ancient Greek tragedy Ἰφιγένεια ἐν Ταύροις by Euripides. Le thème iphigénien fait partie des mythes sacrificiels, avec le sacrifice d'Isaac, et des meurtres rituels d'enfants : mythe de Cronos, de Pélops tué par son père et servi en repas aux dieux, d'Arcas tué par Lycaon et servi à Zeus, des fils de Thyeste, et enfin d'Itys, tué par sa mère Procné et servi à son père, Térée. trop chérie »), introduisant la scène dans laquelle elle s'entretient avec Oreste et Pylade et déclare qu'elle peut sauver l'un des deux. GLUCK, C.W. Elle le questionne à propos des enfants d'Agamemnon. Après une douloureuse hésitation, elle choisit la vérité qu'elle expose en totalité à Thoas. Oper von Chr. « Adieu ! Bien qu'opposé en principe à ce type de conclusion – pour lui un opéra devait se terminer sur des paroles – Gluck accepta et François-Joseph Gossec fut chargé de composer la musique. Iphigénie a failli être immolée à Aulis, lors du départ de la flotte grecque pour Troie, et tout le monde la croit morte. Thoas donne ses ordres pour les rechercher et les capturer. FONTS Charakterisierung von Iphigenie im dem Stück "Iphigenie auf Tauris" Dritter Aufzug Zweiter Aufzug - Orest gesteht seine Identität und den Muttermord - Orest wünscht sich seinen Tod (hat sogar einen Unterweltvision) - Iphigenie und Pylades versuchen Orest von den See what's new with book lending at the Internet Archive. De plus ils maudissent toute sa famille, la maison des Atrides : tous ses descendants seront poussés par la haine et la vengeance au point de tuer des membres de leur propre famille. Le jour de la première, le 18 mai 1779, Marie-Antoinette vint en personne à l'Opéra où elle fut reçue selon le cérémonial ancien, précédée jusqu'à sa loge par les directeurs de l'Opéra porteurs de flambeaux. « Eh bien, partez ! Noté /5. Oreste lui dit que l'épée qu'il porte au côté est celle de son père, et pour le prouver il est prêt à affronter n'importe quel chef de l'armée de Thoas. Avant d'en venir à l'« Iphigénie » de Goethe, il n'est pas inutile de rappeler que le sujet avait déjà servi de point de départ à de nombreuses productions dramatiques singulièrement diverses[12]. Text von Peter Cornelius Leipzig : Breitkopf und Härtel , [s.d.] Figurenkonstellation III. À cette date, Gluck travaillait déjà sur le livret de Guillard, infiniment supérieur à celui de Dubreuil. Électre, la plus jeune sœur d'Oreste, à la suite d'un quiproquo, décide de tuer Iphigénie, qu'elle ne reconnaît pas, pensant qu'elle a tué son frère Oreste en Tauride. Ce séjour à Karlsbad s'achève brusquement, puisque le 3 septembre, à trois heures du matin, il s'enfuit en chaise de poste pour l'Italie, le refuge idéal de tous ses rêves[11]. Iphigenie auf Tauris und die Weimarer Klassik Figuren Handlung & Bezug Dramentheorie Weimarer Klassik 1786-18905 Epoche/ Weimarer Klassik Dramentheorie Tantalidenfluch Figuren Charakter Beziehungen, Konflikte Handlung Orests Heilung Götterbild Frauenbild Humanität Bewertung des An illustration of a horizontal line over an up pointing arrow. Il ne reste plus qu'à prendre la statue, et il se sent la force de la porter seul. Scène 5 (Iphigénie, Thoas, Oreste, Pylade puis Arcas, tous deux armés), Les Années d'apprentissage de Wilhelm Meister, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Iphigénie_en_Tauride_(Goethe)&oldid=172343638, Mythologie gréco-romaine dans la littérature après l'Antiquité, Pièce de théâtre se déroulant en Grèce antique, Article contenant un appel à traduction en allemand, Article contenant un appel à traduction en anglais, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, un certain Polyidus, vanté pour cette pièce par, Rucellai, dramaturge italien du début de la Renaissance reprend cette fable attendrissante. Pour lui conserver une irréprochable pureté, Goethe a retiré à son Iphigénie la ruse et la fourberie, que possède l'Iphigénie d'Euripide, pour les attribuer à Pylade. Découvrez Gluck: Iphigenie auf Tauris de Kölner Rundfunk-Sinfonie-Orchester, Joseph Keilbert, Hilde Zadek, Hermann Prey sur Amazon Music. Eriphile la rassure. À un spectateur qui y trouvait de beaux morceaux, l'abbé Arnaud répliqua : « Il n'y a qu'un beau morceau, c'est l'opéra tout entier ! L'oracle lui avait dit : « Si tu ramènes en Grèce la sœur qui demeure contre son gré dans le sanctuaire des côtes de Tauride, alors la malédiction cessera ». l'orage habite encore. Iphigénie sent sa détermination faiblir, car, pour mener à bien leur plan, il lui faut tromper les hommes qui l'ont accueillie dans ce pays. Le drame ne commence vraiment qu'à l'acte II, lorsque Oreste et Pylade débarquent. C'est avec son complet assentiment qu'ils peuvent, tous trois, quitter la Tauride et rejoindre la Grèce[25], alors que les héros d'Euripide, qui ont maintenu la tromperie jusqu'au bout, ne doivent leur salut qu'à l'intervention d'un deus ex machina. Il y voit dans les enfers les Tantalides défunts réconciliés et heureux. C'est un morceau d'une très grande noblesse de sentiments et d'expression, l'un des plus beaux airs de Gluck, admirablement souligné au basson. weil sie immer auf der Suche der Thoas s'incline, car il estime qu'il est imprudent de résister aux dieux[24]. Iphigénie ou le Péché des dieux, Michel Azama, Théâtrales, 1991; Un piège pour Iphigénie, roman jeunesse d'Évelyne Brisou-Pellen, 2003; Mise à mort du cerf sacré (The Killing of a Sacred Deer), film de Yorgos Lanthimos, 2017. Lorsqu'il revint à Paris en 1777-1778, Dubreuil renouvela ses démarches mais sans succès.